: - - : .

: : ﷺ: ѡ ǡ ǡ .  : ﷺ: : .


           ::   ( : )       ::  ..  ( : )       :: 👈 ❗* ( : )       :: *  ( : )       ::   ( : )       ::   ( : )       ::   ( : )       :: ... ( : )       ::  ٢ ( : )       ::   ( : )      

      Change language
Google
2005 : Hit Counter

  > - - . > - . ( ) > ( )31
 
#1  
17 Sep 2019, 03:24 PM
Cadetblue
  : 2783
  : May 2008
  : 4163
  : (02:48 AM)
  : 2,631 [ + ]
  : 11
  :   is on a distinguished road
[ + ]
Rayonnements ionisants, effets sur la sant et mesures de protection






Rayonnements ionisants, effets sur la sant et mesures de protection

29 avril 2016



AddThis Sharing ButtonsShare to Imprimer










Share to EmailShare to FacebookShare to TwitterShare to Plus d'options...
Principaux faits

  • Les rayonnements ionisants sont un type dnergie libr par les atomes sous forme dondes ou de particules.
  • Les gens sont exposs des sources naturelles de rayonnements ionisants telles que le sol, leau, la vgtation, ainsi qu des sources artificielles telles que sources de rayons X et certains dispositifs mdicaux.
  • Les rayonnements ionisants ont de nombreuses applications bnfiques, notamment en mdecine, en agriculture, dans lindustrie et dans la recherche.
  • À mesure que les usages des rayonnements ionisants se multiplient, les dangers quils peuvent comporter pour la sant, sils ne sont pas correctement utiliss ou confins, augmentent.
  • Des effets sanitaires aigus tels que des brlures cutanes ou un syndrome dirradiation aigu peuvent se produire lorsque les doses de rayonnements dpassent un certain niveau.
  • Les faibles doses de rayonnements ionisants peuvent accrotre le risque deffet long terme comme le cancer.

Qu'est-ce qu'un rayonnement ionisant?

Les rayonnements ionisants sont une forme dnergie libre par les atomes qui se propage par le biais dondes lectromagntiques (rayons gamma ou X) ou de particules (neutrons, particules bta ou alpha). La dsintgration spontane des atomes est appele radioactivit et lnergie en excs est mise sous forme de rayonnements ionisants. Les lments instables qui se dsintgrent en mettant des rayonnements ionisants sont appels radionuclides.
Tous les radionuclides sont identifis de faon unique par le type de rayonnement quils mettent, lnergie de ce rayonnement et leur demi-vie.
Lactivit qui mesure la quantit de radionuclide prsente est exprime dans une unit appele le becquerel (Bq): un becquerel correspond une dsintgration par seconde. La demi-vie est le temps ncessaire pour que lactivit dun radionuclide diminue de moiti par rapport sa valeur initiale. Cest aussi le temps requis pour que la moiti des atomes quil contient se dsintgrent. La demi-vie peut varier dune simple fraction de seconde des millions dannes (liode 131 par exemple a une demi-vie de 8 jours, tandis que le carbone 14 a une demi-vie de 5730 ans).
Sources de rayonnement

Les tres humains sont exposs quotidiennement des rayonnements ionisants dorigine naturelle ou humaine. Ceux-ci proviennent de nombreuses sources parmi lesquelles plus de 60 radiolments naturellement prsents dans le sol, lair et leau. Le radon, un gaz dorigine naturelle, schappe des roches et du sol et constitue la principale source de rayonnements naturelle. Chaque jour, les tres humains inhalent et ingrent des radionuclides provenant de lair, des aliments et de leau.
Les tres humains sont galement exposs aux rayonnements naturels dorigine cosmique, en particulier haute altitude. En moyenne, 80% de la dose annuelle de rayonnement de fond que reoit une personne provient de sources de rayonnements terrestres et cosmiques. Les niveaux de rayonnements de fond varient en fonction de facteurs gologiques et gographiques. Dans certaines zones, lexposition peut tre 200 fois plus intense que la valeur moyenne.
Lexposition humaine aux rayonnements provient aussi de sources humaines artificielles allant des installations produisant de lnergie nuclaire aux usages mdicaux des rayonnements pour le diagnostic ou le traitement. Aujourdhui, les sources humaines les plus courantes de rayonnements ionisants sont les dispositifs mdicaux tels que la radiographie.
Exposition aux rayonnements ionisants

Lexposition aux rayonnements peut tre interne ou externe et reue par diffrentes voies.
Une exposition interne aux rayonnements ionisants se produit lorsquun radionuclide est inhal, ingr ou pntre dune quelconque autre faon dans la circulation sanguine (injection, plaies, par exemple). Lexposition interne sarrte lorsque ce radionuclide est limin de lorganisme, soit spontanment (par le biais des excrta, par exemple) ou sous leffet dun traitement.
Une exposition externe peut intervenir en cas de dpt de matires radioactives en suspension dans lair (poussires, liquide, arosols) sur la peau ou les vtements. Ce type de matires radioactives peut souvent tre limin par de lorganisme par un simple lavage.
Lexposition aux rayonnements ionisants peut aussi rsulter dune irradiation externe (exposition dans le cadre mdical aux rayons X, par exemple). Lirradiation externe sarrte lorsque la source de rayonnements est crante ou lorsque la personne sort du champ de rayonnements.
Les gens peuvent tre exposs des rayonnements ionisants dans des circonstances diffrentes, la maison ou dans les lieux publics (expositions publiques), sur leurs lieux de travail (expositions professionnelles), ou dans un cadre mdical (comme les patients, les soignants et bnvoles).
Lexposition aux rayonnements ionisants peut tre classe en 3 types de situations:
  • Les situations dexposition prvue qui rsultent de lintroduction et de lemploi dlibrs de sources de rayonnement des fins spcifiques, comme lusage mdical des rayonnements pour le diagnostic et le traitement, ou encore lutilisation des rayonnements dans lindustrie ou la recherche.
  • Les expositions existantes qui correspondent lexposition des rayonnements dj prsents quil convient de matriser, par exemple lexposition au radon dans les habitations ou sur les lieux de travail, ou lexposition la radioactivit naturelle de fond dans lenvironnement.
  • L'exposition dans les situations durgence qui survient lors dvnements inattendus exigeant une intervention rapide comme les accidents nuclaires ou les actes de malveillance.
Lusage mdical des rayonnements reprsente 98% de la dose dorigine artificielle reue par la population, toutes sources artificielles confondues, et 20% de lexposition totale de la population. Chaque anne dans le monde, plus de 3,6 milliards dexamens de radiologie diagnostique sont effectus, 37 millions dactes de mdecine nuclaire sont raliss et 7,5 millions de traitements par radiothrapie sont administrs.
Effets sur la sant

Les rayonnements endommagent les tissus et/ou les organes en fonction de la dose reue ou absorbe, laquelle est exprime dans une unit appele le gray (Gy). Les dommages pouvant rsulter dune dose absorbe dpendent du type de rayonnement et de la sensibilit des diffrents tissus et organes ce rayonnement.
La dose efficace sert mesurer le rayonnement ionisant en termes de nocivit. Le Sievert (Sv) est lunit de dose efficace qui prend en compte le type de rayonnement et la sensibilit des tissus et des organes.
Cest une unit trs grande, de sorte quil est plus pratique dutiliser des units plus petites telles que le millisievert (mSv) ou le microsievert (μSv). Il y a 1000 μSv dans un mSv et 1000 mSv dans un Sv. Outre la quantit de rayonnements (dose), il est aussi souvent utile dindiquer le dbit auquel la dose est dlivre (dbit de dose), en μSv/heure ou en mSv/an, par exemple.


Au-del de certains seuils, les rayonnements peuvent altrer le fonctionnement des tissus et/ou des organes et produire des effets aigus tels que rougeurs de la peau, perte de cheveux, brlures radiologiques ou syndrome dirradiation aigu. Ces effets deviennent plus svres lorsque la dose et le dbit de dose augmentent. Par exemple, la dose seuil pour lapparition dun syndrome dirradiation aigu est denviron 1 Sv (1000 mSv).
Si la dose est faible et/ou diffuse sur une longue priode (bas dbit de dose), le risque est considrablement plus faible car la probabilit de rparation des lsions est plus grande. Mais il existe toujours un risque deffets long terme comme le cancer, qui peut apparatre des annes voire des dizaines dannes plus tard.
Les effets de ce type ne se produisent pas toujours, mais leur probabilit est proportionnelle la dose. Le risque est plus grand pour les enfants et les adolescents, car ils sont notablement plus sensibles une exposition aux rayonnements que les adultes.
Les tudes pidmiologiques menes sur des populations irradies (survivants dun bombardement atomique ou patients traits par radiothrapie, par exemple) ont montr une augmentation significative du risque de cancer pour les doses suprieures 100 mSv. Plus rcemment, des tudes pidmiologiques chez des sujets exposs dans le cadre mdical pendant leur enfance (tomodensitomtrie pdiatrique) ont sembl indiquer que le risque de cancer pouvait augmenter mme des doses plus faibles (entre 50 et 100 mSv).
Une exposition prnatale aux rayonnements ionisants peut induire des lsions du cerveau chez le ftus lorsque celui-ci reoit une dose aigu suprieure 100 mSv entre 8 et 15 semaines de gestation ou suprieure 200 mSv entre 16 et 25 semaines de gestation.
Avant la 8e semaine et aprs la 25e semaine de grossesse, les tudes chez lhomme nont pas fait apparatre de risque radiologique pour le dveloppement crbral du ftus. Les tudes pidmiologiques indiquent que le risque de cancer aprs une exposition ftale aux rayonnements est similaire celui rsultant dune exposition pendant la petite enfance.
Rponse de l'OMS

LOMS a cr un programme pour protger les patients, les travailleurs et le grand public contre les risques pour la sant que prsente lexposition aux rayonnements dans les situations dexposition prvue, les situations dexposition existante et les situations durgence.
Ax sur les aspects de la protection contre les rayonnements qui relvent de la sant publique, ce programme regroupe les activits dvaluation et de gestion des risques et de communication sur les risques.
Conformment sa fonction essentielle consistant fixer des normes et des critres, encourager et surveiller leur application, lOMS a coopr avec 7 autres organisations internationales la rvision et lactualisation des normes fondamentales internationales de sret relatives aux rayonnements (BSS).
LOMS a adopt les nouvelles normes BSS en 2012 et semploie actuellement en faciliter lapplication dans ses États Membres.
https://www.who.int/fr/news-room/fac...ctive-measures




  :



()

« | »



 


- - - - - - - - - - English Forum
- English Magic Forum - - - - - -

10:37 AM.

- - -

Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd. TranZ By Almuhajir
HĽм √ 3.2 OPS BY: ! ωαнαм ! 2011-2012